Pourquoi perd on la guerre ?

[PDF] Pourquoi perd on la guerre ? | by ✓ Gérard Chaliand - Pourquoi perd on la guerre ?, Pourquoi perd on la guerre Depuis le retrait du Vietnam le bilan militaire de la puissance am ricaine et de ses alli s occidentaux est sans conteste n gatif conflits co teux r sultats militaires m diocres cons quences politi
  • Title: Pourquoi perd on la guerre ?
  • Author: Gérard Chaliand
  • ISBN: 2738139302
  • Page: 479
  • Format: poche

[PDF] Pourquoi perd on la guerre ? | by ✓ Gérard Chaliand, Pourquoi perd on la guerre ?, Gérard Chaliand, Pourquoi perd on la guerre Depuis le retrait du Vietnam le bilan militaire de la puissance am ricaine et de ses alli s occidentaux est sans conteste n gatif conflits co teux r sultats militaires m diocres cons quences politiques d sastreuses Conjuguant l histoire la g opolitique et l observation du terrain G rard Chaliand rappelle quels taient les ingr dients de la victoire et donc les rais [PDF] Pourquoi perd on la guerre ? | by ✓ Gérard Chaliand - Pourquoi perd on la guerre ?, Pourquoi perd on la guerre Depuis le retrait du Vietnam le bilan militaire de la puissance am ricaine et de ses alli s occidentaux est sans conteste n gatif conflits co teux r sultats militaires m diocres cons quences politi

  • [PDF] Pourquoi perd on la guerre ? | by ✓ Gérard Chaliand
    479 Gérard Chaliand
Pourquoi perd on la guerre ?

About Author

  1. Gérard Chaliand Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Pourquoi perd on la guerre ? book, this is one of the most wanted Gérard Chaliand author readers around the world.

One thought on “Pourquoi perd on la guerre ?


  1. J ai eu le bonheur d assister, aux Mercredis de la NAR une conf rence anim e par G rard Chaliand, pr sentant son ouvrage La pointe du couteau.


  2. Analyse brillante et sans concession de l tat des relations internationales avec la petite touche d anticonformisme qu on aime tant chez Challiand cet observateur lucide et courageux mille leiux de la langue de bois des bobos.


  3. tr s bonne vulgarisation m me si la conclusion et la synth se finale sont un peu floues et se perdent dans des consid rations certes r elles mais sans rapport avec le reste du livre.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *